19578523_10213204495767711_1137869509_nLes réseaux sociaux étant plus que jamais au coeur des préoccupations sociétales – en particulier le réseau social Instagram –  les marques s’y adaptent et créer de nouvelles stratégies de communication. Pauline Ensminger, plus connue sous le pseudo de pauline_ens est particulièrement touchée par ce phénomène puisqu’elle est ce qu’on appelle une « instagrameuse ». En effet, ayant un attrait particulier pour la mode, elle partage ses looks, ses coups de coeur sur son compte Instagram. Cette activité lui a valu d’être peu à peu suivie par des milliers de personnes.

 

Depuis combien de temps es-tu présente sur Instagram ? 

Je me suis inscrite sur Instagram en juin 2015. A mesure de voir mes copines me montrer l’application et notamment des comptes comme inspirants tels que ceux d’Audrey Lombard et de Sincerly Jules – des références en matière de mode – je me suis demandée « pourquoi pas moi ? ». Prendre des photos, les partager et permettre aux gens de s’inspirer… J’ai trouvé le concept plutôt sympa ! Surtout lorsqu’il s’agit de partager mes bonnes adresses food et shopping !

Mais c’est aussi pour moi un moyen pour moi de m’exprimer. Gérer un blog aurait été le moyen idéal pour ça mais cela prend beaucoup plus de temps que de gérer un compte Instagram. J’ai donc trouvé un compromis.

19622548_10213204495007692_714630636_n

 

19551178_10213204495127695_668409738_n

 

Est-ce que tu l’y a été toujours aussi active ? 

Pas du tout, au début je ne postais rien ou du moins sans régularité, mes posts étaient très espacés. En fait je n’avais tout simplement pas le réflexe de me dire « Tiens, aujourd’hui je pourrai faire une photo pour mon compte Instagram ».

 

Ton compte a-t’il toujours été tourné vers la mode ?

Au départ je me suis lancée sur Instagram en postant des photos de ma vie personnelle et progressivement son contenu est devenu plus travaillé et orienté mode. J’ai toujours été sensible à la mode, c’est un domaine qui me passionne ! Ce choix éditorial est venu naturellement je dois dire !

 

A la base, ton but était -il de te faire connaitre ?

Non à la base c’était un loisir qui me permettait de partager des photos et des souvenirs avec mes amis. Je n’avais aucune ambition concernant le fait de devenir influenceur. A cette époque, je ne savais même pas qu’il était possible de le devenir et de se faire connaitre via ce réseau.

 

Les débuts ont-ils été difficiles ? 

Non puisqu’à ce moment-là je n’étais pas dans l’optique de réellement développer mon compte et me faire connaitre.

 

Et maintenant ? 

Maintenant tout est bien rôdé, ça me prend une vingtaine de minutes par jour environ, le temps de faire des photos, les retravailler et les poster. Mais je souhaite avant tout que cela reste un passe-temps ! Je ne posterai jamais poster pour poster, si je poste c’est parce que j’ai envie de partager une tenue, de montrer mes nouveaux achats mais pas juste avoir des likes !

 

Capture d’écran 2017-06-29 à 08.48.45

 

A partir de quel moment penses-tu que ton compte s’est fait connaitre ? Y’avait-t’il un élément déclencheur ?

Je n’ai jamais vraiment compris comment c’est arrivé. Un jour j’ai commencé à avoir plus de likes : de 5 je suis passée à plus de 1000. Idem en ce qui concerne mes abonnés, pendant cette même journée j’en avais gagné plus de 200. J’ai trouvé ça fou !
Je pense qu’il n’y a pas eu de réel élément déclencheur, ça doit sûrement être dû au fait que je me suis mise à prendre plus de temps à travailler mon look et mes photos.

 

As-tu adopté une réelle stratégie afin de te faire connaitre ? 

Mon compte est vraiment dédié à la mode, à mon style, je pense que suivre une ligne directrice forte, sans m’éparpiller, doit en partie expliquer le développement et la fidélité de ma communauté. De plus, je ne montre jamais mon visage, c’est un choix qui est devenu au fil du temps ma signature et qui me permet de garder une certaine part d’intimité.

 

Es-tu touchée par l’intense émergence et développement de comptes d’influenceurs, notamment à travers une éventuelle concurrence ?

Je vous avoue que ces derniers temps, la course au likes est arrivée à son apogée. J’ai l’impression qu’il faut toujours devoir en faire plus pour avoir plus de like et d’abonnés, par exemple à travers des photos dénudées ou encore en affichant ses sacs de luxe… Je ne suis pas dans cette optique là. Pour moi Instagram reste vraiment un réseau dédié au partage, à la positivité et c’est aussi l’occasion de faire de belles rencontres. Certaines filles que j’ai connu à travers ce réseau sont aujourd’hui même devenues de très bonnes amies à moi dans la vie réelle. J’adore vraiment ce concept et je m’y retrouve totalement !

 

Des marques t’ont-elles contacté ? Si oui dans quel but ?

Oui souvent, ça va de la marque de bijoux à des marques de thés detox ! Je n’accepte que lorsque la marque et les produits me parlent et m’intéressent réellement. Je vais donc choisir un ou plusieurs produits sur le site que je vais ensuite mettre en avant avec une photo et une « story » Instagram. Généralement mes abonnées pourront également profiter d’un code promo. C’est une pratique qui s’est vraiment démocratisée sur Instagram, autant pour de grands comptes que des petits mais je pense qu’il ne faut pas tout accepter avec pour seul but d’obtenir des produits gratuits.

 

Penses-tu de manière générale qu’il est aujourd’hui possible de vivre uniquement du métier d’influenceur Instagram ?

Si on s’appelle Noholita ou encore Adenorah, oui bien sûr ! Mais le souci aujourd’hui c’est que tout le monde veut faire ça, il y a énormément de concurrence et beaucoup de personnes s’autoproclament « digital influenceur ». Il devient donc difficile de « percer ». Pour moi, Instagram c’est aussi un phénomène qui risque de s’essouffler avec l’arrivée d’autres nouvelles applications. Et à ce moment-là il faudra que chacun s’adapte et reparte de zéro !

 

Aujourd’hui vois-tu cette activité comme une simple passion et l’occasion de partager avec une communauté ou envisages-tu d’en faire une partie de ton projet professionnel ? Si non, quel est ton projet professionnel ? 

Instagram reste pour moi une passion, j’aime échanger et partager mes tenues mais je ne me vois pas en vivre ! Je retrouve aussi ma passion dans mon projet professionnel puisque je travail dans la communication et je tend à devenir chef de projet. Je suis donc souvent amenée à publier sur le réseau Instagram pour des marques et organiser des événements avec des influenceurs. Ma passion pour Instagram m’aide donc à être efficace et à savoir directement à qui m’adresser et définir quel influencer pourra le mieux toucher mes cibles. En plus, cela développe mes compétences en matière de Community Management !

 

A l’inverse, étudier la communication te sert-il dans ton activité d’instagrameuse ?

C’est même notamment grâce à mon compte Instagram que j’ai pu décrocher un stage pour une marque de prêt-à-porter à Paris. On va dire que ma passion pour Instagram est un avantage lorsque je passe des entretiens !

 

19622306_10213204495687709_586541269_n19550897_10213204495047693_860329657_nRetrouvez Pauline sur Instagram :

Instagram_logo_2016.svg

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>